Narration | Roleplay

[★] Grande bataille d’Anaxes

• ▬▬▬ Grande Bataille d’Anaxes ▬▬▬ •


〔 Introduction 〕

Partie 1 :

Alors que les combats font rages depuis des lustres sur le secteur Azure, le fortin républicain contenant la flotte de The Advanced Hand s’apprête à recevoir une visite qu’ils ne risquent pas d’oublier…

Et qui brisera sans aucun doute la routine du front..

Alors que les clones de The Advanced Hand sont comme à leur habitude affectés à leur base sur la planète en conflit Anaxes du secteur Azure, des coups de feu résonnent dans les couloirs. En pleine journée, la hangar latéral s’est ouvert et des dizaines de droïdes et de BX se déploient depuis une vieille LAAT repeinte sans doute volée sur un champ de bataille. Suite à cette infiltration, toutes les forces de la base se concentrent à protéger les lieux et repousser l’envahisseur, de multiples canonnières séparatistes HMP commencent leurs assaut sur le tarmac avec l’appuis de force orbitales pour tenter une percée violente et soudaine.

Si l’effet de surprise était d’abord dévastateur pour l’infanterie clone, la présence majeure d’ARC Alpha et de Troopers d’élites permettent avec l’effort général de sécuriser à nouveau la zone, gravement endommagée mais tenant encore le coup.

Partie 2 :

La base vient de subir un assaut violent mais l’a miraculeusement repoussé, manquant de perdre le fort face à de nombreuses infiltrations diverses. Mais étrangement, l’accès à certaines zone semblait.. simple pour ces troupes et en orbite, la flotte ne pouvait pas communiquer, les fréquences radios perturbées par des coordonnées se répétant encore et encore. La 38th est encore en ce moment même en train d’étudier l’étrange LAAT/i volée qui a servis aux séparatistes de se poser aisément sur base. Le code de décollage de celle-ci, « LAAT/i1409e » n’étant plus assignée depuis des temps sombres…

Ne plaisantant pas avec la sécurité du secteur Azure, la république envoi un ordre de mission d’assaut à la flotte de The Advanced Hand.. Et l’appuie d’une escouade familière du terrain, l’ESCOUADE DELTA.

Après quelques enquêtes rapides, la République s’est rendu compte que l’infiltration séparatiste n’a pu réussir que grâce aux codes d’accès d’un ARC-Trooper porté disparu depuis de long mois : CT-1409 « Echo ». Comprenant qu’il ne s’agit pas d’une attaque comme les autres mais préparant de grands bouleversements, la brigade des opérations spéciales envoient la très connue escouade Delta afin d’appuyer les opérations. 
La flotte ordonne donc une mission de contre-attaque pour débusquer les avant-postes ennemis qui se sont installés aux alentours pendant les combats. À la tombée de la nuit, les troupes progressent dans les canyons d’Anaxes et affrontent les droides en masse ainsi que l’artillerie lourde pour pousser le front en arrière jusqu’à une tour de communication. Cependant, en sécurisant la zone, les clones étaient loin de prévoir ce qui pouvait les y attendre.. Dans les cellules de l’avant-poste se trouvait le fameux Torrent « Echo », gardé captif tout ce temps depuis sa « mort » à la citadelle, torturé et optimisé par la Techno-Union pour en tirer de nombreux plans et codes républicains.

Après une extraction mouvementée, le survivant est ramené sur base pour être soigné. Après un cours interrogatoire, une théorie se confirme : Le terrible amiral Trench en personne s’intéresse au secteur Azure et semble prêt à tout donner pour reprendre Anaxes.


〔 Jour 1 : Dans le ventre de la bête 〕

Animé le 19/10/2020

Après avoir découvert que l’Amiral Trench utilisait le pauvre et meurtris Arc-Trooper CT-1409 « Echo », la république compte bien utiliser cet atout contre la CSI ! 

Sous les informations transmises dans un interrogatoire du survivant, la république a été mise au courant de la présence d’une usine de droïdes locale sous terre permettant à l’Amiral de mettre constamment la pression sur les troupes de la république. La flotte est envoyée avec l’objectif de détruire ladite usine, ce qui forcerait la csi à acheminer des troupes et ainsi donc perdre du temps et dédié plus de ressources. Il faut frapper vite et fort afin de se donner un avantage décisif.

Une des principales sources de ravitaillement d’infanterie de l’ennemi est une usine enfouie sous terre à quelques kilomètres de là, anciennement républicaine avec pour but d’aider les chantiers navals, elle a été réhabilité comme fabrique de droïdes B1. Le Ravenger est donc envoyé dans les profondeurs des campagnes d’Anaxes pour mettre un terme à ce renfort ennemi permanent ! Sous les ordres du Général Skywalker, tous les clones progressent difficilement et essuient de lourde perte !
Fort heureusement, la présence de 38th et d’unités de démolitions permettent aux troupes non seulement d’annihiler les vagues adverses mais aussi de piéger la structure pour orchestrer une retraite éclair et faire sauter comme prévu la dite usine.

Une victoire totale pour la République, qui sera soulagée d’un bon nombre d’ennemis pour le reste de la grande bataille. 


〔 Jour 2 : Embuscade ! 〕

Animé le 20/10/2020

Après la réussite de l’opération visant à détruire l’usine sous-terraine de droïdes séparatistes, la flotte de The Advanced Hand est contactée pour une nouvelle mission !

En effet, après avoir perdu sa carte maitresse et subit une attaque sur un de ses complexes, l’Amiral Trench ne peut tolérer un tel affront ! 
Malheureusement, le Torrent CT-1409 a passé bien du temps à l’écouter et partager ses plans durant sa captivité..
Et il est certain du prochain jeu de l’ennemi : Contre-attaquer en installant des troupes dans les campagnes à proximité de la république. 

Le Ravenger est donc envoyé tendre une embuscade à une troupe de droïde battant les campagnes en direction du Fort Anaxes. 
Ils ne s’attendront pas à rencontrer des clones aussi tôt dans leur avancée.

Dans les campagnes, des légions entières de droïde B1 avancent dans un vacarme mécanique pour aller sur le terrain compenser la perte de l’usine Séparatiste. Connaissant l’itinéraire du convoi grâce aux compétences améliorées de CT-1409 « Echo », les troupes du Ravenger sous le commandement du Major 4269 « Portal » du 21ème corps tendent une embuscade aux tas de ferrailles. Les combats sont dans l’obscurité, difficiles en visibilité mais la République gagne du terrain petit à petit au coût de quelques vies. Assez vite, l’avancée se concentre sur un ancien avant-poste Républicain accueillant depuis donc un certains temps les renforts de la CSI qui ont dû s’emparer des lieux discrètement.

Pendant que l’infanterie combat, la Brigade des Opérations Spéciales dirigés sur le terrain par le Capitaine A-77 « Fordo » porte son intérêt particulièrement à une tour radio éloignée. Après avoir forcé leur entrée à coup blaster, les unités spéciales et notamment le Shadow-Trooper 0906 « Warden » tombent sur une transmission entre le droïde tactique au sol et l’Amiral Trench en personne. L’échange semble indiquer que malheureusement, ce convoi n’était qu’un moyens de dévier l’attention de The Advanced Hand en les envoyant au sol alors qu’au moment où les combats ont débutés, les forces navales Séparatistes prennent d’assaut une station-relai républicaine…

Les troupes ressortent victorieuses des affrontements mais la trouvaille de la B.O.S s’est faite trop tardivement.. La station orbitale a été prise par l’ennemi.


〔 Jour 3 : Infiltration et Sabotage 〕

Animé le 21/10/2020

L’embuscade tendue par la République sur les troupes d’infanterie droide a été un succès ! … Mais les services de renseignements se sont aperçu qu’il ne s’agissait que d’une entourloupe, une diversion orchestrée par le machiavélique Amiral Trench ! En effet, avec la concentration des troupes sur sa fausse contre-attaque en sacrifiant de ses droides, le Harch a envoyé un assaut violent et conséquent sur une station de relais des chantiers navals.

La perte d’un tel lieux est un échec important pour la république, c’est pourquoi le Ravenger est envoyé en infiltration sur la station qui était autrefois notre, camouflés à l’aide de codes d’accès fournis par l’ancien prisonnier CT-1409 Echo ! Cette station doit être récupérée ou en tout cas ne doit pas tomber aux mains des ennemis.. Mais les troupes pourraient en profiter pour provoquer la zizanie dans les données adverses stockées à bord ?

En orbite d’Anaxes, de nombreux navires combattent pour le destin de la planète et du secteur entier. Cependant, dans une zone réservée aux chantiers navals Républicains, une des stations de relais a été capturée par le terrible Amiral Trench, paralysant les réparations de dizaines de croiseurs différents et la création de milliers de chasseurs. Ne pouvant évidemment pas laisser cette situation durer très longtemps, l’ARC-trooper 1409 « Echo » propose d’utiliser ses modifications corporelles pour synthétiser un code d’accès ennemi afin d’approcher au plus proche la station et l’aborder dans le but de saboter les lieux.

Utilisant ce plan, le Commandant « Havoc » de la Rancor dirige les troupes dans un assaut en milieu restreint avec un choix à faire : Détruire la station devenu inutilisable afin de priver la CSI des informations et du matériel que les lieux contiennent ou introduire de fausses données parmis les vraies pour leurrer l’ennemi à penser qu’ils dominent le terrain. Après un atterrissage discret sur la dite station, l’armée clone du Ravenger affronte la sécurité droïde des lieux en découvrant avec effroi que toute la structure des lieux a été réadaptée à l’utilisation Séparatiste. Les combats furent intense mais relativement bref, les dépôts de munitions et de carburants piégés et la salle des commandes regagnée.

 Le choix est finalement fait, avec l’intervention des différents hackers de la flotte, les troupes décident de remplacer les informations présentes à bord par de fausses données pour déstabiliser les plans ennemis. Après une extraction rapide, la CSI ne se doute de rien et pensent avoir mis en déroute la République en conservant la station.


〔 Jour 4 : Bataille navale 〕

Animé le 22/10/2020

Mission réussi !

Les troupes du Ravenger ont réussi à forcer l’accès dans une station de relais d’informations afin d’intégrer aux ordinateurs Séparatistes de fausses données. Mais en plus de cela, les troupes ont aussi réussi à extraire des informations CSI utiles et détruire la dite station pour empêcher l’ennemi d’utiliser le matériel républicain à leur avantage !

… Mais grâce aux données extraites, une mauvaise nouvelle tombe. En effet, le droïde tacticien secondant le terrible Amiral Trench va lancer un assaut à l’encontre même de la flotte de The Advanced Hand, espérant avoir la tête du Moff Fury en éliminant le Ravenger. 
Grâce aux nombreux succès de la république et l’efficacité des troupes, l’embuscade est « gâchée » et les hautes-instances vont pouvoir orchestrer une défense et avoir un avantage certains sur la stratégie ennemi dépendant de l’effet de surprise.

Les données extraites ont donc dévoilée le désir de l’Amiral Trench d’abattre le Moff E.Fury. Dans l’optique d’éviter une telle perte, l’entièreté des troupes de The Advanced Hand s’apprête à recevoir la visite de l’ennemi en plus de déplacer leur Moff sur des navires à l’abris.

Malgré l’effet de surprise inexistant, la frappe Séparatiste a été violente et réfléchit. Au point qu’un Padawan déchu au service de la CSI réussit à infiltrer la Vénator du Ravenger, profitant d’une distraction efficace de la part des droïdes. Littéralement dans les zones les plus cruciales du vaisseau, l’utilisateur du côté obscur Akers Vander sabote la salle des machines et celle du noyau pour éventrer la flotte. Après un code noir annoncé, les troupes évacuent vers une croiseur de retraite, laissant derrière eux certains hommes comme le Lieutenant 0238 Héraclès et son Sergent 2536 « Axia », tous deux de la 38th division blindés, explosant avec le navire.
Un défaite totale et démoralisante pour la République fait redescendre la confiance qui c’était installée après les nombreuses opérations gagnées.


〔 Jour 5 : La pluie d’avant la tempête 〕

Animé le 23/10/2020

Première défaite républicaine ! 

En effet, ce soir en plus de la mort de deux Clone-Trooper compétents, la flotte de The Advanced Hand perd un destoyer stellaire de classe Venator ! Brisant cette confiance des clones-trooper ayant enchainés des opérations parfaite, c’est autant leur moral que leur territoire qui est enraillé…

Profitant de la perte matérielle et personnelle de la République, la CSI orchestre un assaut de grande envergure à l’encontre du fort Anaxes non pas pour prendre la zone mais pour les affaiblir avant un futur assaut massif. Les informations restent tout de même flou mais une seule et unique chose est sûre …
La fin de cette longue bataille approche.

L’heure s’assombrit, le Machiavélique Amiral Trench s’expose de plus en plus ! Au sol sur Anaxes, une ultime offensive terrestre est lancée. Sous les ordres du Commandant Alpha A-98 « Valiant », l’entièreté des unités du Ravenger subissent un assaut puissant et destructeur de la part de HMP Séparatistes, de Bombardiers Hyena et bon nombre de véhicules blindés CAB.
Aussi solide qu’un roc, l’armée clone tient bon et décide même de contre-attaquer pour non seulement repousser mais annihiler la présence adverse sur la zone du Fort Anaxes.

Commençant par les avant-postes, les clones massacrent les tas de ferraille et vengent le sang par des flots d’huiles et d’écrous brûlés. Sachant que la fin de cette grande bataille approche, chaque soldat donne de son mieux pour tirer la ligne de front jusqu’à la base adverse où se trouve les bornes de contrôle de toute l’infanterie ennemie de la région.
Grâce à la cohésion de tout le monde et du matériels des experts en explosifs notamment l’agent Shadow-Trooper CT-1428 et du Capitaine-Second 6374 « Kalemu » de la 38th division, tout le complexe Séparatiste partit en fumée, ne laissant aux clones qu’une odeur de cendre et de victoire.

Une vidéo de cette partie de la semaine est disponible ici : Cliquez moi ! Tournée et montée par Thams.


〔 Jour Final : Ultime bataille 〕

Animé le 24/10/2020

L’heure de la confrontation finale a sonnée.

Suite aux nombreux conflits qu’on entrainés cette grande bataille, les échanges violent sur la surface et l’orbite de la planète sont à leur paroxysme. Convaincu de tenir le bon bout pour venir à bout des forces républicaines, l’armée massive Séparatiste avance aux ordres de l’Amiral Trench qui se dévoile enfin au grand jour à bord de son vaisseau amiral de classe Providence Dreadnough.

Les forces navales et terrestres vont venir à s’affronter sur un ultime front et la flotte de The Advanced Hand va jouer un rôle important dans l’issue des combats. L’objectif sera dans un premier temps de défendre le fort d’Anaxes contre les dernières forces droidesques du Hash avant de contre-attaquer en orbite et aborder le navire amiral adverse avec une stratégie astucieuse et les compétences de CT-1409 « Echo ».

Le secteur Azure entier retient son souffle. Le Moff Fury en personne place ses navires au même titre que l’Amiral Trench. Les deux flottes en conflit en orbite d’Anaxes depuis des mois sont sur le point de s’affronter.. Et le combat final débute comme tous les autres, des batteries de croiseurs ennemis entrant dans la zone Républicaine. Très vite, toutes les défenses sont mises en place, le Venator du Ravenger subit de lourds dégats mais est rapidement épaulé par la présence de deux Victory-I prêt à en découdre. Les chasseurs entretiennent les combats avec les terribles Vautours, tous les clones en mesure de tenir un manche sont appelés à combattre et soutenir l’effort naval. 
Les Munificients tombent comme des mouches mais un seul objectif subsiste pour les clones : Le Providence.

En effet, un croiseur lourd de classe Providence est aussi dans la zone et sert de poste de commandement ennemi. La tactique envisagée est simple : Voler ce navire important aux mains des ennemis et simuler une retraite de celui-ci pour approcher le Dreadnough Amiral et l’infiltrer pour capturer le redouté Trench.
Effectivement, après avoir poussé les combats un maximum, toutes les unités se dirigent vers leur poste de transport, embarquent aux LAAT et abordent le Providence maintenant en situation difficile face à tous les navires républicains. Aguillés par l’ARC-Trooper 1409 « Echo » et dirigés par le Commandant 5238 « Blizzard » du 91ème corps, tous se fraient un chemin jusqu’au poste de commandement pour aller à la suite des choses.
Simulant une retraite tactique du croiseur abordé, le Ravenger navigue en territoire ennemi, déguisé en ennemi et prêt à débarquer sur le Navire de l’Amiral Trench.

C’est donc dans la précipitation et avec l’effet de surprise, que le Providence quitte sa route, que les LAAT sortent du croiseur Séparatiste pour un deuxième abordage, celui qui mettra fin à la bataille. Et pas de repos pour les clones ! En effet, au moment du débarquement de nombreux droïdes de sécurités semblaient prêt à ce genre d’éventualité. Difficilement mais efficacement, la plupart des clones commencent à progresser dans les couloirs sombres en arrachant la vie à tout Séparatiste mécanique sur leur chemin.
Au bout du couloir, un dernier sas vers le pont se présente à eux. Ils se regroupent, l’Amiral Trench bat de ses mandibules en observant les caméra de surveillance. Quand la porte lâche, tous les B1 disponibles se jettent sur les clones qui ne se laissent pas abattre pour autant.
À plusieurs, tous foncent vers l’avant du pont où l’Amiral Trench en personne se saisit de son arme personnelle et … 

Tirant sur divers droïdes gardant les lieux, le Vice-Commandant 4369 « Spark » de la 2nd compagnie du 212ème bataillon appuie sur la gâchette quand sa cible se décale. Le tir touche de plein fouet l’Amiral Trench qui s’effondre après avoir contemplé le trou à son torse.
L’ennemi principal à terre, le Commandant Blizzard se jette à son chevet pendant que ses hommes sécurisent le croiseur afin de lui prodiguer des soins et ramener l’Amiral vivant aux prisons de Coruscant. Sous le regard jubilant du Général Skywalker, toutes les tentatives de soins ne font que retarder l’inévitable et alors que le Médecin cherche dans sa trousse son scalpel, le grand mais terrible Amiral Trench en personne décède.

Après avoir confirmé la mort de la cible à extraire, les clones battent en retraite, leur mission terminé. La flotte Séparatiste perd le signal et fuit au vue de cette perte. C’est dans une explosion magistrale du Providence de classe Dreadnough de Trench que la grande bataille d’Anaxes s’achève. Le CT-1409 « Echo » est amené à suivre l’escouade Delta pour être tester sur Kamino et envisager d’être intégré à une équipe expérimentale de clone commandos qui sera très bientôt envoyée en mission sur Kashyyk dans la bordure extérieure.

Et ainsi, Anaxes est libérée et devient officiellement Républicaine. 
Le règne de l’Amiral Trench prend fin et les clones n’attendront plus que de nouvelles aventures.


A lire également

Un Commentaire

Laisser un commentaire