Narration | Roleplay

[★] L’ordre 65

• ▬▬▬ L’Ordre 65 ▬▬▬ •


〔 Introduction : Bataille de Coruscant 〕

Partie 1 :

Attaque au Capitole !

Galactic City est en proie aux flammes ! La CSI prévoit depuis des mois une attaque sans précédent sur la planète centrale de la république avec des intentions machiavéliques, profitant de la distraction des grandes batailles de Mandalore.
Dark Tyrannus et son Général Grievous mènent leurs troupes avec fermeté durant ce combat urbain depuis l’orbite. En face, le Chancelier Suprême se protège dans ses quartiers personnels sous la couverture de la Maître Shaak Ti en espérant une fin rapide à ces conflits.
La flotte de The Advanced Hand est dépêchée en urgence pour venir en aide aux unités déjà sur place en libérant l’étage 616 d’où les forces ennemis pensent progresser pour contourner l’armée clone. Leur objectif est crucial : Stopper cette avancée pour que les forces en surface ne soient pas encerclées.

Déployés en pleine zone urbaine, les troupes du Ravenger entrent dans le début d’un retournement de situation historique dans la galaxie. Le Capitole est sous alerte maximale et si l’Alpha A-77 « Fordo » prend les rennes de l’offensive en orbite en compagnie du Maître Jedi Yoda, les troupes de The Advanced Hand se chargent des ruelles difficiles, progressant tant bien que mal dans les tréfonds de Coruscant.
Leur objectif est simple : Une prison de quartier a été envahie par les forces séparatistes et la plupart des détenus ont saisis l’opportunités, prêt à en découdre avec ceux qui les ont mis aux arrêts.
Grâce à l’intervention de la brigade des opérations spéciales dirigées par le Commandant Havoc, celle-ci a rapidement été reprise et la menace éliminée alors que les troupes régulières dirigées par Commandant-Senior « Blizzard » se chargent d’une usine de fabrication d’astromécanos piégée par l’envahisseur.

Il faut peu de temps pour que la République l’emporte sur leurs adversaires et reçoive une nouvelle directive terrifiante : Pendant qu’ils se battaient dans les bas-fonds, le Chancelier Suprême et la Maître Jedi Shaak Ti ont été kidnappés par le Général Grievous.
Sans attendre une seule seconde, l’escadron 7 sous les ordres d’Anakin Skywalker, Obi-wan Kenobi et Ahsoka Tano se lancent à la poursuite du Chancelier tandis que le Ravenger reçoit l’ordre de secourir la Haute-Générale Ti des griffes du tueur de Jedi.

Partie 2 :

Tragédie pour la République !

Alors que les forces de l’armée clone sont rapatriées en urgence des quatre coins de la galaxie pour sauver la capitale, la Chancelier Suprême en personne a été capturé en compagnie de la Générale Shaak Ti ! En orbite, l’Open Circle s’épuise face au nombre affolant de navires ennemis…
Mais la république à une carte dans sa manche : La flotte de The Advanced Hand et l’équipage du Ravenger sont contactés pour une mission de haute priorité presque suicidaire. Les troopers émérites doivent au plus vite aborder la Main Invisible, vaisseau amiral du Général Grievous afin d’y sauver la Générale Shaak Ti tandis que les Maître Jedi Skywalker et Kenobi se concentrent au sauvetage du Chancelier suprême.

Tiraillés par les forces Séparatiste, les flottes républicaines encaissent avec difficulté l’assaut de grande envergure ennemi le temps que les renforts de l’armée soit redirigées sur le Capitole. Au milieu de toute cette pagaille, le Vénator du Ravenger enjambe les combats pour s’attaquer à la Main Invisible, vaisseau Amiral du Général Grievous.
Après des combats spatiaux en faveur de l’ennemi, une percée éclair organisée par le Commandant Havoc a permis un abordage soutenu par la Générale-Senior Luminara Unduli, menant à la confrontation face au tueur de Jedi retenant en otage la Togruta captive.

Grâce à une habile tactique des clones et un calme à l’épreuve des balles, Grievous n’arriva qu’à blesser sa prisonnière avant de considérer la fuite. Tentant d’abord d’user de son Belbullab-22, la puissance de feu dissuade rapidement le Général Séparatiste de s’en servir, l’obligeant à embarquer dans les capsules de sauvetage.
Cependant, alors que celui-ci embarque son unique issue, les troupes du 21ème corps Nova s’étant posté sur la coque du Vénator tirent sans aucune retenue sur les capsules de sauvetage, forçant le Kaleesh à s’écraser sur la surface de l’œcuménopole.

La mission de sauvetage donnée à la flotte de The Advanced Hand est un succès ! La Générale Shaak Ti a été sauvée et est dans un état stable. Si le Général Grievous s’est enfui par le biais de capsules de sauvetage, l’intervention de la 21ème a permis à celles-ci de s’endommager gravement la faisant s’écraser sur Coruscant où les forces de l’ordres sont sur le qui-vive et à sa recherche.
Sur un vaisseau Amiral de la zone voisine en orbite de Coruscant, les Jedi Obi-wan Kenobi, Anakin Skywalker et la Padawan Ahsoka Tano ont abordés le Providence dans lequel le Comte Dooku comptait extraire le Chancelier Suprême. Après des combats rapides grâce à leur expérience combiné face aux pelotons de droïdes, les trois Républicains se sont trouvés face au célèbre Dark Tyrannus en personne sous les yeux du Chancelier Captif.

Malheureusement, très rapidement, le combat tourne en faveur de l’ennemi lorsque le Général Kenobi est assommé par son adversaire. Skywalker, confiant comme à son habitude comptait bien venger son bras lorsqu’il s’est attaqué en compagnie de sa padawan au Seigneur Sith.

Sans doute pris par l’âge et par surprise, Dooku est rapidement désarmé par l’agilité de la jeune Togruta. En parfaite coopération avec son amie, Anakin attrape rapidement la lame rouge pour passer les deux épées sous la gorge du Seigneur Tyrannus.
Adorant la scène se déroulant sous ses yeux, Palpatine confie d’une voix douce à Skywalker que le pauvre Sith est trop dangereux pour être gardé en vie, que la mort n’est malheureusement que la seule option pour achever cette guerre.
Tiraillé par l’hésitation, Anakin ne prend sa décision que quand Ahsoka s’approche de lui, légèrement dérangée par le regard sombre de son maître et le rassure en le ramenant à la raison, que Dooku doit faire face à la Justice au même titre qu’elle a du le subir par le passé.
À peine sûr de lui, le Général Skywalker se contente d’assommer le Sith pour sa satisfaction personnel avant de libérer le Chancelier et de s’extraire au plus vite vers la passerelle tout en portant son maître sur ses épaules.
Malheureusement trop endommagé pour rester stable, le navire s’effondre sur Coruscant, ses débris pilotés par Anakin.

Vive la République ! Le Chancelier est sauf au même titre que tous les Jedi !
Mais des données récupérées à bord de la main invisible par les Agents du Service de Renseignement nourrissent à raison un gros doute au conseil sur l’existence d’un Sith au Sénat.
En plus de cela, le Comte Dooku est introuvable dans les décombres du Providence échoué.

Une vidéo de cette partie de la semaine est disponible ici : Cliquez moi ! Tournée et montée par Arggon.


〔 Jour 1 : Bataille de Kashyyyk 〕

Animé le 27/12/2020

Offensive au poil !

Depuis l’attaque de Coruscant, les combats deviennent dangereusement agressifs et nécessitent l’attention de toute l’armée de la république à la fois à des endroits différents.
Le secteur Mytaranor est en proie aux combats et grâce aux agissements dans l’ombre de l’Escouade Delta et de la Task force 99, le 9ème corps d’assaut a été en mesure de lancer une offensive à grande échelle sur les plages de Kashyyyk.

La flotte de The Advanced Hand est envoyée sauver un grand ami du Général Wookie Tarfful et du grand maître Yoda, capturé par la CSI lors d’une battue dans les villages derrières les lignes ennemies.

Lors de l’extraction de la Maître Jedi Shaak Ti, certaines unités ont détournés à bord de la main invisible des données de transmissions cryptées faisant lien entre le Sénat Républicain et le navire de guerre tout en évoquant les ordres contingents.
Ni une ni deux, le conseil Jedi fait le lien avec la mort de la Générale Tiplar et les hallucinations du clone-trooper responsable. Alimentant leurs soupçons, ils décident d’envoyer le Chevalier Anakin Skywalker dans le bordure extérieur surveiller le secteur Mandalore tandis qu’ils se concentrent sur l’enquête d’un potentiel Seigneur Sith dissimulé dans les haut-rangs de la République.

Malheureusement, le temps se fait serré pour l’ordre puisque la guerre ne s’arrête pas. L’escouade commando « Delta » vient de terminer sa mission et le 9ème corps débute sa contre-attaque à grande échelle contre l’invasion séparatistes sur la planète Kashyyyk. Le Ravenger est déployé pour venir en aide aux forces de la 41ème et se sont donc entreprit à la libération des forces de la milice locale en attaquant un campement d’esclavagistes trandoshan reconvertis en prison de la CSI.

Malgré une progression hasardeuse, dirigés encore une fois par la Générale Senior Luminara Unduli, les clones annihilent les forces ennemies et réinvestissent rapidement l’endroit en libérant les guerriers Wookies enragés et prêt à rejoindre rapidement Yoda sur les plages de la planète pour se préparer aux dernières offensives ennemies.
La Générale Unduli dépêche dans le secteur les troupes du 41ème Bataillon Scout de la 41ème Légion, qui prennent rapidement le contrôle de différents avant-postes à l’abris des menaces Trandoshans et des Séparatistes. Les forces républicaines et celles Wookies coopèrent mains dans la mains face aux nombreux assauts épuisants de la CSI.

Malheureusement pour le Ravenger, ils ne pourront pas profiter des tranchées de sable, leurs talents sont nécessaire ailleurs aux côtés du Général Kenobi…


〔 Jour 2 : Bataille d’Utapau 〕

Animé le 28/12/2020

Infiltration.

Le Général Kenobi est envoyé traquer le Général Grievous dans le secteur Tarabba ! Mais afin de garantir la discrétion du 212ème bataillon et de leur Maître Jedi, le Ravenger est envoyé pour annihiler un avant-poste Séparatiste à quelques kilomètres de la position connue du Guerrier Kaleesh. En détruisant l’antenne relais, la flotte assurera une approche discrète des troupes oranges pour une embuscade parfaite.

Grâce à la performance du 21ème lors de la fuite du Général Grievous, celui ci est resté gravement blessé et semble bien plus paranoïaque qu’à son habitude. Par conséquent la plupart de ses troupes se trouveront à ses côtés et les forces que la Flotte de The Advanced Hand seront moins nombreuses avec un matériel réduit, leur Général monopolisant les ressources plus loin sur la surface de la planète.

Après une insertion efficace du Ravenger et de matériel lourd, les troupes républicaines avancent sur les terres arides d’Utapau et lancent leur assaut sur un pont occupé par l’ennemi.
Installés depuis un moment et entêtés à tenir l’endroit, les forces séparatistes donnent énormément de fil à retordre aux clones qui essuient des pertes difficiles.
C’est finalement l’intervention d’une escouade d’ARC Alpha qui prend en tenaille les tas de ferraille, provoquant désorganisation des défense et qui permettra au Ravenger de plier la bataille en leur faveur.

Le Ravenger prouve une fois de plus ses compétences ! Victorieux, ils ont été en mesure de détruire une antenne relais d’Utapau et ont donc permis aux troupes du Commandant-Maréchal CC-2224 « Cody » et l’escouade Parjai de se poser sans être repérés par les radars !

Grâce à ces faits, le 212ème bataillon a été en mesure de venir en aide du Général Kenobi lors de son affrontement contre le redoutable Kaleesh Général Grievous. Entouré de coups de feu et de combats hargneux, Obi-Wan a put tenir son duel et à poursuivre son adversaire lors de ses tentatives de fuite. Désarmé lors de la course poursuite, le Jedi arriva à stopper Grievous et s’emparer d’un bâton électrique alors que les deux se rapprochaient dangereusement du Soulless-One, seule issue pour l’ennemi.
S’affrontant presque à mains nues sur la plateforme d’atterrissage, c’est malheureusement le Général Séparatiste qui l’emporta rapidement, tournant le combat en sa faveur grâce à sa corpulence bionique et améliorée. Incapable d’infliger de réels dégats dans cette situation, Obi-Wan Kenobi fut éjecté d’un coup de serres puissantes de la plateforme et est entraîné dans une chute mortelle, n’ayant pas eu le temps de se rattraper sur un rebord.

Heureusement pour lui, Boga, son fidèle Varactyl eu à peine le temps de se jeter des falaises pour rattraper le Jedi en vol et lui sauver la vie. Sur Utapau avec la fuite réussie de leur Général, les droïdes ont été balayés par les forces du 7ème corps céleste et la victoire est républicaine.
Le Sergent Barlex de l’escouade Parjai a été le premier à organiser les fouilles pour retrouver le corps meurtris du Général qui a rapidement été conduit sur la plateforme médicale la plus proche. Sa vie n’est pas en danger, mais il a été vaincu… l’ « Arme d’un Jedi est sa vie », le Maître a été victime de son propre dogme.


〔 Jour 3 : Bataille de Felucia 〕

Animé le 29/12/2020

Attaque foudroyante !

Le système Felucia requiert de l’aide ! Le Commandant-Maréchal CC-5052 “Bly” a envoyé un message de détresse à sa Générale Aayla Secura affectée au Ravenger.
En effet, la 327ème est totalement dépassée sur les terres de la planète éponyme, les troupes clones sont envoyées pour prendre une base adverse et saboter leurs communications et pièces d’artilleries pour trancher violemment les forces Séparatistes.

Les soupçons se confirme, le Conseil est maintenant persuadé que le Chancelier Suprême est à la tête d’un grand complot visant à retourner la république et l’Ordre Jedi. Rassemblant les preuves et les arguments, le Maître Yoda demande une audience avec les membres du Conseil auprès de l’État-Major et la cellule de sécurité du Sénat afin de discuter de la manière à laquelle procéder.

Pendant ce temps, le Ravenger est envoyé saboter une base Séparatiste dans la bordure extérieure pour permettre au 327ème corps de reprendre leur assaut dans de bonnes conditions. Dirigés par la Générale Aayla Secura, la flotte de The Advanced Hand déploie ses unités sur place et repoussent l’ennemi sur leur propre terrain.
Si l’attaque n’a rien de plus basique qu’une prise d’avant-poste, les clones repartent dos aux explosions du matériel ennemi détruit.

Nouvelle victoire pour le Ravenger ! Alors que la bataille de Kashyyyk continue, que celle d’Utapau prend lentement fin et que les combats sur Mygeeto débutent, les troupes du 327ème corps peuvent enfin reprendre le dessus sur l’ennemi le long de la voie marchande Perlemienne.

Mais alors que les Jedi se dispersent dans la Galaxie, que le Conseil confirme ses preuves sur la double identité de Dark Sidious, le Chancelier Suprême ordonne à la flotte de The Advanced Hand d’effectuer une mission difficile pour tenter de les envoyer au casse-pipe et s’en débarrasser…
Ne voulant pas éveiller les soupçons auprès de Palpatine, l’ordre Jedi ne s’oppose pour l’instant pas à l’opération, sachant pertinemment qu’il s’agira de la dernière mission avant la confrontation finale


〔 Jour 4 : Bataille de Mygeeto 〕

Animé le 30/12/2020

Attaque frontale !

Alors que les combats déchirent la galaxie, le Chancelier Suprême en personne ordonne un assaut sur les stations météorologiques de Mygeeto dans le secteur Albarrio pour récupérer un colis d’une importance majeure.
La flotte de The Advanced Hand a donc été désignée pour combattre sur les plateformes détruites de la planète.. Une mission difficile, presque suicidaire, comme si quelqu’un de haut-placé cherchait à envoyer tout le Ravenger à la mort.

La Bataille de Mygeeto bat son plein ! Les troupes du Ravenger ont stoppés une station météorologique Séparatiste qui sont maintenant incapable de prédir à la perfection les intempéries du front. En plus de cela, le Ravenger a réussi à extraire avec brio un cristal Kyber modifié pouvant servir de munition à une arme de grande ampleur…

Pendant ce temps, l’ordre Jedi et le Conseil de sécurité du Sénat ainsi que l’État-Major du Ravenger se réunissent et confirment la double identité de Sheev Palpatine alias Dark Sidious.

Ensemble, ils se mettent d’accord sur la procédure à suivre afin de gérer correctement la situation.


La CSI est en désavantage sur tous les fronts ! Maître Unduli ordonne les opérations de Kashyyyk, La Générale Secura dirige les troupes sur Felucia, le Général Plo Koon se dirige sur Cato Neimodia avec la 127ème et le 442ème Bataillon, le Général Mundi progresse avec la 21ème sur Mygeeto et le 91ème corps est déployé sur Saleucami… Plus rien ne pourrait empêcher la victoire de la grande armée de la République !

… Sauf peut-être un changement de programme soudain.
Le Conseil Jedi a percé à jours l’identité secrète du Chancelier Suprême Palpatine AKA Dark Sidious et sont prêt à intervenir. Le conseil de Sécurité est à l’heure de cette annonce en pleine réunion pour décider de la suite… Et la flotte de The Advanced Hand attend son prochain ordre qui ne tarde d’arriver :

« À destination du Ravenger au sein de la flotte de The Advanced Hand. Ceci une transmission de la plus haute importance en provenance de Coruscant, je vous ordonne votre plus grande attention.

Sous les directives de l’ordre Jedi et du conseil de sécurité du sénat, L’ordre 65 a officiellement été décrété.

Ces directives indiquent que le Chancelier Suprême a été prononcé inapte au service et ne doit plus être en mesure d’exercer ses fonctions dans les plus brefs délais. Tout personnel cloné recevant cette directive doit se référer immédiatement à ses ordres de missions pour procéder à une opération d’arrestation du Chancelier Suprême en vigueur par la force létale si nécessaire. Toute tentative de désertion, de refus d’obtempérer sera punis d’une cours martiale pouvant mener à une peine de mort. »


〔 Jour 5 : l’Affrontement décisif 〕

Animé le 01/01/2021

L’ordre 65.

Au fond, nous savions que quelque chose allait arriver.. Toute la galaxie retenait son souffle, attendant de voir qui ferait le dernier acte de ces combats. Nous, nous attendions l’ordre de mission final.
La 501ème dirigée par le Général Skywalker a rapidement été déployé dans la bordure extérieur, secteur Mandalore comme si les hautes-instances ne le voulaient pas au cœur du conflit ces temps-ci.. Et tous les autres, 21ème, 327ème.. Ce matin, tout le monde est en partie rentré dans les mondes du noyaux, du moins leurs Généraux. Les jedi se regroupent pour une opération sans précédent. Pendant 3 ans, nous avons combattus sous les ordres du Chancelier Suprême Palpatine, sans broncher, sans que personne ne se doute de rien.. Mais comme on dit, la vérité fini toujours par éclater hein ? Ça fait 3 ans de guerre que nous obéissions à l’ennemi, manipulés comme des petits pions sur une table de Dejarik.

Ma flotte, The Advanced Hand est déployée sur Coruscant pour procéder à l’ordre contingent numéro 65 qui a été déclaré. Notre objectif est simple : Pendant que les Jedi et la brigade des opérations spéciales se chargent du vieillard, moi et mes hommes devront protéger coûte que coûte les sénateurs présents dans l’établissement. Sidious est au courant que l’on vient pour lui, il a de gros doutes et ses gardes rouges ne sont pas comme nous, ils sont humains et décidés à défendre leur patron…
Comme nous l’étions.

L’orbite de Galactic-City est interdite d’accès. Partout, le Shock-trooper maintiens l’ordre et la loi en empêchant tout citoyen de s’approcher du sénat tandis qu’au moment où la situation est rendue publique, l’armée clone monte les marches en direction du bureau de Dark Sidious.
Ayant ressentis se retournement dans la force, l’ancien Chancelier Suprême a armé sa garde qui ne tarde pas à ouvrir le feu sur les clones.


L’ordre 65 est actif, à la manière de robots programmés, les soldats se retournent contre leur maître mais se concentrent selon les ordres sur le sauvetage des Sénateurs se trouvant entre les deux feux, affrontant la terrible garde personnelle de Palpatine.
De leur côté, les Jedi se regroupent. Tous les maîtres du conseil ainsi qu’Anakin Skywalker font face au seigneur Sith qui ne peut que se révéler à tous. D’un bond phénoménal accompagné d’un rugissement guttural, Sidious se jette sur ses adversaires et entame un combat inhumain seul contre tous.

Malgré ses compétences obscures, Palpatine se rétracte à mesure que les coups se multiplient. Suppliant Anakin de l’aider, il se décide enfin à fuir lorsque le jeune homme se tétanise à cause du doute mais ne semblant pas prêt à l’aider. De sa voix rauque, projetant les sièges du Sénat sur les Maîtres Jedi, il n’a le temps que de révéler à tous le lourd secret de Skywalker avant de s’extirper vers les pistes et voler un véhicule sénatorial pour prendre la fuite dans les bas-fonds.

C’est avec l’arrestation de la garde rouge que ces événements s’achèvent et que la vérité éclate. Le Chancelier Suprême Palpatine est démit de ses fonctions et révélé à la galaxie entière comme l’antagoniste principal ayant tiré les ficelles de cette guerre de pouvoir depuis le début. Le Sénat Séparatiste rejette toute implication avec cet homme et beaucoup de bruits de couloirs commencent à se propager. La flotte de The Advanced Hand passe pour des héros pour certains et des barbares pour d’autres.

L’entièreté de la garde rouge officielle a été mise aux arrêts et certains clones très proches des directives de Palpatine dans les Services de Renseignement ont été conduits à des cellules d’interrogatoire. De son côté, Dark Sidious s’est malheureusement enfuis, actuellement l’homme le plus recherché de la galaxie dans les mondes du noyau, blessé, il ne semble pas avoir dit son dernier mot. Le Conseil est rassuré de ce déroulement mais semble inquiet quant à la révélation de la relation existante entre Padmé Amidala et le Chevalier Jedi Anakin Skywalker.


〔 Épilogue : Conséquences 〕

Suite à tous ces rebondissements, le Sénat Galactique Républicain se réuni pour une élection de toute urgence !

Les candidats sont : le très controversé Mas Amedda du parti loyaliste ayant les faveurs de beaucoup de sénateurs pour ses compétences de Vice-Chancelier durant le mandat de Sheev Palpatine contre la Sénatrice engagée Mon Mothma de Chandrilla représentant la délégation des 2000.

Du côté de la République …

Les deux partis ont été entendu par le sénat entier et les votes ont été rendu.
Grâce à ses discours prônant le besoin de combattre l’oppression pour atteindre la paix et à ses compétences d’oratrice engagée, la maintenant célèbre Mon Mothma emporte sur son adversaire loyaliste. Mas Amedda perd donc l’élection et sera par la même occasion conduit aux autorités pour diverses accusations quant à son implication dans l’affaire « Dark Sidious ».

La République se réjouit, leur dirigeante est élue… Mais une ambiance amer s’installe au Sénat. Qui était au courant pour l’ancien Chancelier-Suprême ?… Qui est corrompu ? Qui ne l’est pas ? Beaucoup de choses auront lieux avec le temps, et le personnel politique sait bien que la guerre n’est pas fini mais s’engage sur un tournant bien différent.

Du côté des Séparatistes …

Le Comte Dooku refait son apparition ! Le Sénat Séparatiste pensait bien devoir remplacer leur dirigeant, mais celui-ci s’est présenté à la cellule de crise de ceux-ci suite aux révélations de Dark Sidious. Le Sénat « adverse » est tout aussi confus et partagé que celui des Républicains.. Beaucoup ont été grandement affectés par la guerre et ont en travers de la gorge un tel retournement de situation, envisageant même de changer de bord.

Sheev Palpatine, le Seigneur Sith tirant les ficelles prend les rennes officieusement du camp opposé en gardant ses cartes secrètes dissimulées dans la république par le biais de corruption et d’idéologies cachées. Frustré par la révélation de son nouveau « patron », le Général Grievous entre dans une phase de colère, lui aussi ayant été berné. Dark Sidious n’arrive a le calmer qu’en lui promettant de nouveaux projets afin d’agrandir sa morbide collection de sabres.

Les plans du nouvel Antagoniste Galactique ont subit quelques retournements de situations.. mais ne sont pas pour autant stoppés.

A lire également

Laisser un commentaire