Annonce | Narration | Roleplay

Timeline | What If … ?


Le serveur Clone Wars RP “Ravenger” vous propose une expérience de jeu évolutive où les actes de la flotte que vous incarnez ont eu, ont et auront des conséquences sur l’univers qui vous entoure.
Ce document vous présente et résume les événements de la guerre galactique opposant la République et les Séparatistes. Une armée clone combattant au nom de la paix, affrontant bon nombre d’ennemis. Voici donc les différentes trames et ressorts scénaristiques qui ont bercés vos heures de jeu :

Légende :

Géonosis | En gros et mauve est indiqué le nom de planète où un événement important s’est déroulé.

“Siège sur Ryloth” | En gras et vert est indiqué le titre de l’événement présenté et décrit appartenant au lore de Star Wars. 

“Hevy” | Entre les explications, les mentions rouges sont les morts des personnages. Si une petite flèche “►” est présente à côté du nom, c’est qu’il s’agit d’une mort de personnage ayant eu un impact fort sur le serveur.

“Rébellion médicale” | En gras et bleu est indiqué le titre de l’événement présenté et décrit appartenant au serveur, ayant eu un impact sur l’histoire de celui-ci ou ayant simplement marqué les esprits. Sur le frise chronologique, ces évènements propres au serveur sont marqués par une petite flèche “►”. 

La Timeline sera régulièrement actualisée après qu’un certain nombre d’évènements aient été enregistrés par le staff. De cette manière, les nouveautés que vous trouverez ici tomberont toutes d’un coup et seront annoncées sur le Serveur Discord.

Maintenant en marche trooper, vous avez une guerre à gagner !


Résumé Condensé

[À Venir]


▬  22 Before Battle of Yavin  ▬

“Cutup”, “Droidbait”, “O’Niner” et “Hevy” : meurent sur l’avant-poste de Rishi.

  • “Ima Gun Di survit” :

Alors que le Général Gun Di et la compagnie Keeli combattent l’envahisseur en compagnie de la résistance locale de Ryloth, le blocus devient difficile à percer et au sol le ravitaillement manque. Les combats deviennent de plus en plus éprouvants et complexes à orchestrer. Le Général et son Capitaine sont forcés de battre en retraite. Cham Syndulla, chef de la résistance refuse de laisser son peuple subir et souhaite combattre, avec ou sans la République. Avec la défaite du Général s’extrayant en compagnie de ses troupes, les Séparatistes purent stopper et annihiler une grande partie de la résistance avant que les ravitaillements ne passent enfin le blocus.

CMD “Fil” : meurt avec Nahdar Vebb sur Vassek 3.

  • “Siège sur Ryloth” :

Se remettant en question à cause de son propre échec à protéger les plus faibles, le Général Gun Di prend la tête de la 38th et s’associe à la flotte du Commandant Ponds pour enfoncer le blocus séparatiste. Totalement dégoûtés par l’armée clone et les Jedi, la résistance ne se joint pas aux combat, mais le soutien blindé de la 38th permet de soutenir la 91st. Suite à d’énormes pertes côtés républicain, la capitale est reprise et Wat Tambor est arrêté. À un prix douloureux, l’occupation de la CSI prend fin sur Ryloth mais le secteur reste instable.. 

104th “Tracer” : meurt sur Gwori.


▬  21 Before Battle of Yavin  ▬

41st “Buzz”, 212th “Gearshift” : meurent sur Géonosis.

  • “Exécution” :

Après les évenements de Vanqor et l’attentat perpétré par le jeune Boba Fett, le Commandant Ponds, un officier naval et l’Amiral Shoan Killian furent capturés à bord du Slave-1. Plutôt que d’éliminer le clone, Boba Fett veut marquer les esprits et abat de sang-froid l’Amiral Killian. 

  • “Les Rancor et les Alpha se montrent” :

Les Séparatistes attaquent Kamino et Tipoca City après avoir infiltré la planète. Alors que les troupes orchestrent la protection des lieux, le Commandant Colt accompagne le Capitaine Rex et le Commandant Cody dans les baraquement et assiste à l’ingéniosité des deux anciens Domino quant à l’embuscade qu’ils tendent aux droïdes. De son côté aux hangar, qui font office de front, le Commandant Havoc est gravement touché par un tir de blaster et est conduit en soins intensifs mais s’en sort finalement. À l’autre bout de la ville, la généticienne Lama Su désactive la stase des ARC Alpha pour que ces unités d’élite protègent la salle des embryons et aident à la reprise des locaux.

  • “Gregor Survivant” :

Lors de son exfiltration, le Commando Gregor monte dans la Nu-Class et s’enfuit avec succès en compagnie de l’Escouade-D. Une fois de retour, il subit une remise en forme auprès des Cuy’val dar avant d’être réintégré au 212th Bataillon.

91st CMD “Trauma” : meurt au temple de Dévaron.


▬  20 Before Battle of Yavin  ▬

212th “Longshot”, 501st “Charger” : meurent à la Citadelle.

ARC TRT “Echo” : Présumé mort à la Citadelle.

  • “Sacrifice” :

Lorsqu’au sol la menace Umbarienne devient trop importante, les Torrent Jesse, Fives, Hardcase et leur camarade ingénieur “Zeer”, vétéran de la bataille de Teth, décident de mener une mission illégale pour détruire un vaisseau de soutien DH-Omni.
Une fois sur place avec des vaisseaux locaux volés, l’ingénieur de la troupe débarque pour piéger le vaisseau lui-même et se sacrifie afin que ses frères puissent survivre pour combattre un jour de plus.

  • “Tir Fratricide” :

Le Général Krell manipule l’infanterie pour orchestrer un massacre fratricide. Les pertes sont lourdes du côté de la 212th, mais rapidement la Capitaine Rex se rend compte de la supercherie et retrouve le Lieutenant Waxer ayant survécu à la fusillade. La Compagnie Torrent et le Peloton Waxer arrêtent le Général Krell après un combat acharné. 
C’est finalement le Torrent “Dogma” qui l’abat dans sa geôle avant d’être arrêté et transféré au C.R.O.M de Coruscant dans une cellule de haute sécurité en attendant son procès.

  • “Détournement naval” :

Le Contre-Amiral Fury et ses subordonnés exercent un raid sur les chantiers navals séparatistes de Pammant, opération classifiée. L’issue de celle-ci est un détournement de la version Dreadnought d’un destroyer stellaire de classe Providence.

  • “Cambriolage” :

Deux Mandaloriens inconnus miment être des prisonniers et passent au travers des protocoles de sécurité républicains, à bord de la station “Logan”. Ils y volent des armures expérimentales et prennent la fuite sans laisser de traces.

  • “Florum” :

Assoiffé de vengeance, Maul fait en sorte avec son frère Savage Opress d’avoir une nouvelle occasion d’affronter Obi-Wan Kenobi en manipulant différents pirates du secteur Sertar comme le célèbre Hondo Ohnaka. Le Général Jedi ne vient cependant pas seul, accompagné de la Générale Adi Gallia. Malheureusement, au cours de l’affrontement à deux contre deux, cette dernière meurt empalée par Savage Opress.
Lorsque le conseil apprend le décès tragique de la Jedi, il se tourne vers sa cousine, Stass Allie afin de la remplacer. 
Celle-ci accepte en prenant donc place au Conseil Jedi mais en prenant à sa charge le 91st Corps de Reconnaissance.


▬  19 Before Battle of Yavin  ▬

La Duchesse Satine et Savage Oppress : meurent sur Mandalore.

  • “Échange violent”

Capture éphémère totale d’Anaxes par la Confédération des Systèmes Indépendants. En représailles, le Directeur Jaja ordonne au Vice-Amiral Fury de mener un raid sur les chantiers navals séparatistes de Cato Neimodia afin de les annihiler. Pour ce faire, les dix destroyers stellaires de classe Victoire-IbHA mis en service 4 mois auparavant sont mobilisés avec un croiseur de bataille de classe Praetor. Opération menée avec succès, victoire stratégique de la République.

  • “Rebellion médicale”

Alors que la flotte “The Advanced Hand” revient d’une opération à risques bactériologiques, une poignée de médecins clones et de Jedi refusent les ordres du Directeur Jaja qui ordonne l’exécution des infectés. La tension monte à bord du Venator mais pour éviter un massacre fratricide et une véritable insurrection, le Directeur revient sur son ordre. Les infectés survivent finalement, mais les médecins sont mis à pied temporairement pour leur désobéissance.

  • “Résolution” :

Après de long jours de fugue à traquer les moindres preuves de son innocence, Ahsoka Tano rencontre Asajj Ventress devenue mercenaire en quête de rédemption. Avec l’ancienne assassin de Dooku et  alors que le Conseil et les services de police recherchent activement la Padawan, elle découvre la vérité. C’est la Padawan Trilla Suduri qui, délaissée par son Maître, a commis les attentats à l’encontre du temple.

Avec l’aide de sa plus proche amie Barriss Offee, la jeune Togruta expose les preuves face au Conseil et à la justice qui proclame Ahsoka officiellement innocente. La coupable est retrouvée et arrêtée.

  • “Le début de la fin” :

Le Torrent “Tup” subit une malfonction et abat froidement la Générale Jedi Tiplar. Celui-ci est arrêté et conduit à Kamino où les membres de son équipe doivent passer quelques tests pour s’assurer qu’il s’agit d’une “pathologie” isolée. Fives l’attend patiemment dans une salle annexe. À son réveil, il apprend que Tup est décédé sur la table d’opération cherchant à retirer une tumeur s’étant formée dans son crâne. Si 5555 reste suspicieux et parle de ses doutes au Capitaine Rex, il n’approfondit pas sa théorie sous conseil du Général Skywalker.

  • “Sénatrice Captive” :

Une éminente sénatrice de Christophsis est capturée par la CSI. La flotte “The Advanced Hand” est envoyée arrêter la vente de celle-ci sur un marché d’esclavagiste, mais en vain. Bien plus tard, lors d’une seconde tentative de sauvetage, la Sénatrice est abattue et le Commando de l’escouade Raider RC-1679 ‘Joker” trouve également la mort. Son bourreau, le Mandalorien Komodo Vanda’a se dévoile alors.

►RC-1679 “Joker” : meurt sur la lune de Titan.

  • “Renouveau” :

Le Directeur Jaja quitte la flotte “The Advanced Hand” pour devenir Moff et opérer sur d’autres pans de la galaxie avec une nouvelle garnison de clones et de navires.


  • “Sabotage”

Les frères Vanda’a s’infiltrent avec un équipement minime à travers toutes les barrières de sécurité d’un avant-poste de Rishi et sabotent sa salle des machines, provoquant la destruction des lieux. Le fait que les Mandaloriens aient réussi à entrer, piéger et sortir de la base sans aucune égratignure provoque une grande remise en question des systèmes de sécurité au sein de l’armée clone.

A-91 “Spade” : meurt sur Anaxes.

  • “Pouvoir Bancaire” :

Alors que le complot du comte Dooku visant les clans bancaires réussit à tromper la République, celui-ci trahit son sénateur infiltré Rush Clovis et envoie des garnisons droïdes pour prendre de force le secteur Albario.
Durant l’assaut, le Commandant Thorn est le premier à remarquer sur les scanner l’arrivée de la flotte ennemi. Pensant d’abord à une erreur informatique au vue de la probabilité faible d’une telle attaque, il décide d’envoyer quelques clones voir hors de son croiseur de classe Consulaire. Toujours à bord, les bombardiers Hyena détruisent la plateforme et infligent de lourds dégâts aux véhicules qui s’effondrent et chutent vers les rochers en contrebas. L’équipage étant gravement blessé et incapable de se mouvoir, c’est le Commandant qui prend soin de ses troupes, coincé dans la carcasse métallique jusqu’à l’arrivée des renforts.

  • “Révoltes civiles”

Sombres heures pour la république. Les défaites s’enchaînent et l’opinion du public commence à favoriser la Confédération des Systèmes Indépendants lorsqu’il s’agit de choisir un camp. Profitant de ces temps difficiles et de cette remise en cause de l’efficacité des clones, différents terroristes appuyés par des personnalités fortes prennent les armes et entament à travers la galaxie un élan de révolte. Explosifs, sabotages, kidnapping, tous les coups sont permis tant qu’ils sont adressés aux hommes en armure.
Les attentats se multiplient et vont crescendo jusqu’au jour où la République se voit obligée de sévir face aux citoyens lorsqu’un civil activiste s’introduit dans un complexe militaire et le fait exploser, profitant de la zizanie extérieure pour frapper fort en plein camp républicain.

  • “Cible : Komodo”

La participation des frères Vanda’a dans la guerre devient récurrente et terrifie l’armée qui a énormément de mal à anticiper les actes imprévisibles des Mandaloriens. L’aîné, le plus réfléchi des deux, devient rapidement la cible prioritaire de la flotte “The Advanced Hand”.
Après de longues traques menées en vain, la République trouve enfin une trace de ce “Komodo”, apparemment réfugié sur la planète Vann Anaqua. Sans perdre de temps, l’armée clone est déployée pour trouver et stopper les actes du fourbe combattant mais tombe dans un piège évident. S’enfonçant dans les tréfonds d’un bunker protégé par des fidèles de ce nouveau héros séparatiste, les clones ne mettent pas la main sur ce dernier mais tombent sur une bombe expérimentale à protons avant d’en faire les frais. Cette défaite aux nombreuses pertes marque les esprits et confirme le désir général de mettre un terme aux actions de Komodo.

  • “Poing de Kobalt”

Alors que la réputation de la République est au plus bas, une Mandalorienne se surnommant “Kobalt” contacte mystérieusement la flotte de “The Advanced Hand” avec une radio clone trooper trouvée sur les champs de bataille. Celle-ci prévient activement de la présence d’une usine mettant au point un nouvel armement ennemi sur la planète Druckenwell, sur la passe Corellienne. Traquée pour avoir infiltré les systèmes de communications républicains, elle est arrêtée provisoirement. Rapidement, ses informations se révèlent être vraies et elle est alors interrogée en tant qu’alliée pour travailler avec la République. 
Considérée comme terroriste par les Séparatistes, elle fournit de précieuses informations et codes d’accès pour aider la République à annihiler l’usine d’armement évoquée. Après de longues semaines de préparation, la flotte lance un raid violent contre le blocus et Druckenwell et infiltre des troupes au sol pour frapper. L’usine et les bombes à photons détruites, les populations soumises aux tests affreux de l’armement propagent la nouvelle. La République redore très légèrement son blason et Elizabeth Kobaltia s’engage dans l’armée, devenant rapidement une nouvelle Cuy’val dar.


  • “Istvaan-V : Le début”

Enchaînant bon nombre de défaites humiliantes, la République décide d’orchestrer une campagne médiatisée afin de déloger une forte présence Séparatiste et regagner la planète Istvaan-V qui offrirait alors non seulement une remontée médiatique mais surtout un avantage logistique conséquent. En privant l’ennemi de ce secteur, la République leur arrache diverses installations militaires utiles et les faveurs de la population locale, dévastée par le conflit. Les premiers combats ont lieu, violents, tendus et débutent la campagne d’Istvaan-V.

  • “Duel politique”

Jaloux de la technologie galactique, une tribu influente Talz dans le secteur Sujimis cherche à s’améliorer et progresser en attirant l’attention de groupes importants. Les Séparatistes et le Sénat Républicain s’affrontent donc dans des négociations pour Orto Plutonia.
Le criminel de guerre Komodo Vanda’a, choisi représentant Séparatiste bat la République en éloquence. Alors que les Talz acceptent l’offre Séparatiste, le Moff Fury ordonne à l’escouade Omega d’abattre le criminel de guerre négociateur. De ces événements s’enclenche un véritable massacre où la république fait difficilement face à la CSI et aux Talz. Cet assaut se propage dans les rumeurs locales et très vite tout le secteur devient un champ de bataille.

  • “Istvaan-V : L’usine mortelle”

La République est massacrée après une lutte acharnée qui avait pour objectif de reconquérir une Usine prise par la CSI. Les nombreuses unités d’assauts déployés ont subit de lourdes pertes face au nombre impensable de droïdes leur faisant face. Malgré des escouades envoyées pour saboter l’équipement ennemi et du soutien aérien fournis, le Ravenger marche sur ses corps et termine la mission par une retraite forcée par une arme nucléaire à retardement dissimulée au centre de la ville la plus proche.

38th CMDS 1634 “Yve” : meurt sur Istvaan-V.

  • “L’influence Vanda’a”

Petit à petit, les haut-faits de Komodo Vanda’a touchent de plus en plus de monde, devenant une véritable icône de l’opposition républicaine. Partisans, dons, équipement… 
La fratrie Vanda’a gagne en force et en taille.

  • “Istvaan-V : La fin”

Après de longs combats opposant la République à la CSI sur la planète Istvaan-V, les Clone en sortent vainqueurs malgré des combats extrêmement coûteux autant en argent qu’en effectifs. Si la reprise du secteur est validée et que la victoire est assurée, celle-ci reste amer dans le cœur des troupes qui ont perdu bon nombre de leurs frères sur ces lieux.

  • “Bataille d’Anaxes”

Après de longs mois à combattre pour le destin d’Anaxes dans le très prisé secteur Azure, l’Amiral Trench lance une offensive massive sur le Fortin de la flotte de The Advanced Hand. Cependant, le petit secret stratégique de l’effroyable araignée est rapidement découvert : CT-1409 “Echo”, ayant survécu aux événements de la citadelle et altéré afin de fournir divers codes d’accès républicain et stratégies à l’ennemi.
Cependant, après le sauvetage de l’ancien Arc Trooper, le Ravenger n’oublie pas ses pertes et orchestre une contre-attaque d’envergure. Sabotages, destruction, victoires et échecs, la république et la CSI battent les campagnes pour tenter d’avoir le contrôle de la planète.
Après une semaine complète d’événements divers, le Moff Fury en personne fait face à l’Amiral Trench lors d’une bataille navale à grande échelle. Abordant un Providence avec les talents d’Echo, les clones du Ravenger sont en mesure d’infiltrer les rangs ennemis puis le vaisseau Amiral de l’ennemi pour trouver le Hash stratège. Durant les combats, l’Amiral Trench est touché par un tir républicain et malgré les efforts du Commandant Blizzard du corps médical, décède, mettant fin à la bataille.

Plus de détails sur la Bataille d’Anaxes ici 

Amiral Trench : Meurt sur son vaisseau Amiral en orbite d’Anaxes.


  • “La Grande bataille de Mandalore”

Après une carrière de criminel de guerre dantesque, Komodo Vanda’a vise son objectif le plus important : Le trône de Mandalore. Actuellement déshonoré par la position de Maul, le Mandalorien adversaire de la République attaque avec ses fidèles la Deathwatch de l’ancien Seigneur Sith. De son côté, Bo-Katan Kryze des Nite Owls contacte la République pour leur demander leur aide et proposer qu’en échange de Mandalore, l’armée clone pourrait garder le Sith ainsi que le Vanda’a en guise de prisonnier.
C’est ainsi qu’un triangle de factions toutes ennemies se forme, combattant difficilement dans le secteur Mandalore pour le titre et la planète éponymes. Les combats sont durs, sanglants et les pertes affreuses dans tous les camps. Si rapidement Maul et sa Deatch Watch sont vaincus, la République fût la dernière à se dresser entre le trône et Komodo.
Ne pouvant laisser cela se dérouler, les Nite Owls accompagnés des clones lancent une ultime offensive contre le clan Vanda’a … En vain.
Honorable, l’antagoniste propose un duel décidant de l’héritier à Bo-Katan et l’emporte devenant officiellement « Mandalore »
.

  • “Le Réveil”

Lors d’une guerre civile sur la planète Akiva des activistes alliés des insurgés ont fait leur apparitions. Ils ont déja été aperçu sur plusieurs planètes, chaque fois leur intervention n’a ammené que flou et ambiguïté. Cettes fois-ci ils semblent ne pas vouloir se confronter à l’autorité de la république, du moins pour le moment…

  • “La bataille de Coruscant”

Après le choc qu’est devenu la bataille de Mandalore pour la République, les Séparatistes profitent du calme après la tempête pour attaquer de plein fouet leur adversaire ! En effet, toute la flotte du Général Grievous et du Comte Dooku se déploie en orbite de l’œcuménopole pour lancer un assaut sur Galactic-City, la capitale. Malgré les efforts de l’armée et des forces de l’ordre, le Chancelier Suprême est capturé à même son bureau du Sénat ! Dépêchés, ce sont les Jedi Anakin Skywalker, Obi-wan Kenobi et Ahsoka Tano qui sont envoyés le sauvé avec succès.
Après ce coup fort de la part de l’ennemi, la République s’étend dans la galaxie, les combats s’étirent sur diverses planètes comme pour dispersés les forces alliés ! Ainsi, Kashyyyk, Felucia, Mygeeto et plein d’autres planètes deviennent un front nécessitant l’aide de garnisons clones fournies.

  • “Réaffectations”

Après des années de service, la 38ème division blindée, le 327ème corps d’assaut et le 91ème corps de reconnaissance quittent la flotte de The Advanced Hand. Ne souhaitant pas affaiblir le Ravenger, les dirigeants de l’armée les remplacent par le 442ème bataillon de siège et la 181ème division Spec-Ops.

  • “L’Ordre 65”

D’étranges communications ont été interceptés par la Générale Shaak Ti, sauvée in extremis par le Ravenger lors de la capture du Chancelier Suprême remettant au gout du jour l’affaire de CT-5385 « Tup ». En effet, les soupçons d’un Seigneur Sith dissimulé au Sénat grimpent en flèche et l’existence des Ordres Contingents est remis en question, amenant le conseil à faire au fil des batailles le lien entre les deux et découvrir le complot de Dark Sidious et de sa double-identité.
Conscients que le Sith est à tout moment capable de retourner l’armée clone contre-eux, les Jedi se rassemblent et convoquent le Conseil de Sécurité en secret afin d’établir un plan d’action. Celui retenu sera de contrer le plan de Palpatine en utilisant sa propre arme contre-lui et en invoquant l’ordre 65 spécifiant que le Chancelier doit être appréhendé de toute urgence par la force létale si nécessaire. La Flotte de The Advanced Hand reçoit donc les directives et se met en marche machinalement pour le Sénat Galactique afin de procéder en compagnie du Conseil Jedi de l’arrestation de Sheev Palpatine, démis officiellement de ses fonctions.
Malheureusement, après une confrontation difficile au sein même du Sénat, Dark Sidious prend la fuite et se cache. Le Comte Dooku apprend la survit de son Maître rapidement et rassure le Sénat Séparatiste. Il promet et ment en indiquant que Sidious n’interviendra pas dans les plans de guerre…
Bien que ce soit toujours lui aux ficelles.

Plus de détails sur l’Ordre 65 ici [En cours]

  • “Élection”

Après la destitution forcée de Sheev Palpatine, le Sénat se réunit autour d’une cellule de crise pour élire une nouvelle tête dirigeant la République. L’ancien Vice-Chancelier Mas Amedda grimpe rapidement grâce à de nombreuses fréquentations mais est écarté du projet par les votes à cause de lourds soupçons quant à son implication dans les plans de Dark Sidious. C’est donc son opposante, Mon Mothma de la délégation des 2000 qui l’emporte et devient la Chancelière de la République.


▬  Vous écrirez l’histoire, la suite est à venir  ▬

Merci à Xenom, Elian, Michel, Thams, Noctua, (Martin)

A lire également

Laisser un commentaire